Vu de ma fenêtre. Par Michel Françoise

 Juillet 2009 - Comme souvent, l’aventure démarre par hasard. On se croise au Zèbre pour le concert d’Eric Ginhac -auquel on participe tous les deux. Et l’idée que Stéo (Stéphane Mondino) vienne poser deux titres dans le « sous-marin » (mon home-studio) pointe son nez. Mais, juste histoire de… histoire d’avoir deux chansons en poche, rien de plus, rien de moins. Les semaines, les mois passent. L’idée, toujours là, grandit tranquillement.

 Avril 2010 - Stéo débarque. 1ère session. Deux jours en plongée. Deux jours et deux chansons guitare/voix sont enregistrées : « Un peu plus à l’ouest » et « Nuit et jour ».Deux jours à parler, aussi… Et en partant Stéo a laissé une carte blanche, elle plane dans le studio.

 Juin 2010 - Aidé par Tom (mon fils), je prends ces chansons, et les emmène ailleurs, un peu plus à l’Ouest… peut-être. Et viennent se greffer… batterie, basse, percussions, guitares électriques &bouzouki…A l’autre bout du Net, Stéphane écoute, partage, échange… les idées se précisent, se renforcent.

 Juillet 2010 – 2ème session de deux jours avec Stéo. Sans calcul, on ajoute d’autres titres : « Il n’y a pas de héros », « Ta vie ma vie », « Les derniers terriens »… Le projet dévie, s’étoffe, prend de l’épaisseur… on se laisse porter, emporter même. L’album devient une évidence.

 Septembre 2010 – 3ème session de deux jours. « La vie est là » vient se glisser au milieu des autres chansons. On réécoute tous les titres… quelques voix additionnelles, quelques retouches. Pour la première fois on a une vision globale du projet, et la vue nous plait. En faisant le point, on imagine dans quel esprit devra se situer la dixième chanson, la dernière pierre de l’édifice. On ne sait pas encore que les dix chansons seront onze.

 Janvier 2011 – 4ème et dernière session d’enregistrement, deux jours, comme à chaque fois… La voie est tracée, naturelle et simple et les dernières voix sont posées, elles aussi, naturelles et simples. Les deux derniers morceaux sont enregistrés, « Fort Alamo », « Les fantômes ».  Au final, onze titres seront sur la galette. Les premières chansons enregistrées sont déjà en cours de mixage.

 Mars 2011 – Derniers réglages, petites retouches… ciselage et poursuite du mixage. Stéo et moi on s’appelle souvent, on fait l’état des lieux et quand on regarde en arrière, on sourit… on est fiers de nous, fiers du boulot effectué, fiers du résultat. Comme des gosses.

 Avril 2011 – Le mixage se termine, session d’écoute « entre nous », « en plongée ». Etiré sur une année, « 1975 » est né sans caprice, sans galère, sans douleur. Qu’un bon vent vous l’apporte…

Remise prix Unac 2013

© 2019 by DINOZ.